Psychothérapie Adultes

Pourquoi faire une thérapie ?

Généralement, on entreprend une psychothérapie pour faire cesser une souffrance ou une détresse psychologique (sentiment de vide, anxiété, angoisse, troubles comportementaux, difficultés relationnelles, impression de tourner en rond, émotions envahissantes…) ou pour traverser une « crise de vie » (maladie, deuil, évènement traumatique, rupture sentimentale, échec professionnel, dépression…). Toutefois, la thérapie peut aussi être un espace de travail sur soi, de ressourcement, de créativité, dans un contexte de simple questionnement ou de besoin de se régénérer pour vivre sa vie (personnelle et/ou professionnelle) de manière plus ajustée, vivifiante, équilibrée, créatrice. J’accompagne aussi de nombreux professionnels de la relations d’aide (psychopraticiens étudiants ou professsiinnels, coachs, psychologues, ostéopathes…) pour les accompagner dans la mise en travail de leur « être-thérapeute ».

Qu’est-ce que la Gestalt-thérapie ?

  • La Gestalt favorise un contact authentique avec soi et avec les autres, un “ajustement créateur” à l’environnement ainsi qu’une prise de conscience des dysfonctionnements anachroniques qui nous poussent trop souvent à des conduites répétitives. Elle permet le repérage de nos processus de blocage et d’évitements ainsi que nos illusions persistantes.
  • La Gestalt-thérapie, également surnommée « art du contact » ou « thérapie du mouvement », vise à remettre en mouvement ce qui est devenu figé, appauvrissant, enfermant. Elle considère la personne dans la globalité, c’est-à-dire dans ses dimensions intellectuelles mais aussi effectives, sensorielles, relationnelles, sociales, spirituelles.
  • Alliant parole et créativité, échanges et expérimentations, elle est idéale pour les personnes souffrant de difficultés relationnelles (relation à soi / aux autres).
  • La Gestalt propose, plutôt que d’expliquer les origines de nos difficultés, d’expérimenter des pistes de solution dans la libre construction d’un sens : à la recherche du savoir pourquoi, elle ajoute le sentir comment, mobilisateur de changement.

Comment se passe une psychothérapie d’un point de vue pratique ?

  • La première étape à franchir est celle de la prise d’un premier rendez-vous de prise de contact afin de permettre au thérapeute et à la personne de se rencontrer. C’est l’occasion d’aborder toutes les questions que l’on a envie de poser : objectifs, méthodes, fréquence et prix des séances, durée de la thérapie, compétences du thérapeute…
  • Il peut être proposé quelques séances d’essai de manière à se laisser un peu de temps avant de s’engager pleinement.
  • Les séances durent 45 minutes et ont lieu en général une fois par semaine (hors vacances). D’autres rythmes peuvent être envisagés, en fonction de la situation.
  • Toute séance annulée ou reportée moins de 48h avant le RDV prévu est dûe.
  • Je suis soumise aux règles déontologiques en vigueur dans la profession, notamment en termes de respect de la confidentialité. Code de déontologie.
  • Je propose également des formes alternatives, dans un cadre structuré convenu ensemble et de manière explicite : séances par téléphone, séances par Skype ou Hangout, échanges par écrits.
  • Extrait de Ballade pour un jeune thérapeute de P. Montangerand, ou la thérapie comme étant un « lieu secret » : « Le secret, espace de liberté créatrice où le sujet peut assumer sa tentative d’autonomie. Entendons-nous bien, il n’est pas question de l’attitude du fautif qui se cache pour échapper à la punition, mais de l’attitude du sujet qui peut s’offrir un jardin intérieur pour cultiver des fleurs hors du regard des autres, et sans avoir à en rendre compte, ni à s’en justifier. »